Aller directement au contenu de la page
  • Imprimer la page courante.
  • Google Plus.

Vous êtes ici : Accueil >  À propos de PERFORM >  Plan d'action

Plan d’action

Plan d’action

Problématique du secteur


1. Description du secteur

En décembre 2014, la Fabrication métallique industrielle (FMI) était composée de plus de 3 160 établissements, fournissait au-delà de 90 000 emplois et générait un chiffre d’affaires avoisinant les 18,6 milliards de dollars (2013). Les entreprises qui composent le secteur sont celles de la Fabrication de produits métalliques (SCIAN 332), de la Fabrication de machines (SCIAN 333) et de la Fabrication de matériel de transport (SCIAN 336), à l’exception des produits aérospatiaux (SCIAN 3364). On y fabrique des produits principalement pour le marché industriel mais également pour les commerces et les utilités publiques. Bien que ses activités soient particulièrement concentrées dans la région de Montréal et en Montérégie, comme c’est le cas de l’activité manufacturière en général, la FMI est solidement implantée dans l’ensemble des régions du Québec.

Le secteur est extrêmement vaste et diversifié. Au-delà de leur apparente hétérogénéité, les entreprises de la Fabrication métallique industrielle, tout au moins celles appartenant à la Fabrication de produits métalliques, à la Fabrication de machines et (quoiqu’à un moindre degré) à la Fabrication de matériel de transport, partagent trois caractéristiques majeures qui les distinguent des autres entreprises du secteur manufacturier. Premièrement, la Fabrication métallique industrielle est un secteur de production sur mesure et sur commande, ce qui signifie que les entreprises fabriquent, à l’unité ou en petits lots, des produits différents. Aussi, à l’exception de quelques grandes entreprises de fabrication en série, la standardisation des opérations y est-elle limitée, de même que la mécanisation et l’automatisation. En conséquence, la productivité dépend davantage du savoir-faire des travailleurs que de la performance des machines. De cette première caractéristique en découle une seconde : la Fabrication métallique industrielle est un secteur composé majoritairement de métiers spécialisés. Sa main-d’œuvre est en effet composée à 55,4 % d’ouvriers spécialisés, comparativement à 29 % dans l’ensemble du secteur manufacturier. On y retrouve aussi 36 % d’ouvriers semi-spécialisés ; seulement 8,6 % des travailleurs du secteur exercent un métier non spécialisé. C’est par conséquent une industrie qui recèle un savoir-faire collectif d’une grande valeur, soit un savoir faire dont l’acquisition exige une solide formation professionnelle – tant avant d’accéder à un emploi qu’au cours des premières années en usine – ainsi qu’une vaste expérience en milieu de travail. La transmission du savoir-faire industriel est au cœur de l’action de PERFORM. Enfin, la Fabrication métallique industrielle est principalement un secteur de petites et moyennes entreprises, 87 % des établissements comptant moins de 50 employés.

2. Défis à relever dans les entreprises

L’industrie devra, au cours des 5 prochaines années, relever de grands défis liés à la production, à l’offre et à la demande de produits et services et, enfin, à la main-d’œuvre. Les voici regroupés selon quatre axes d’action :

  • S’améliorer pour être plus productif et concurrentiel
  • Conquérir de nouveaux marchés
  • Innover pour se démarquer
  • Gérer efficacement la main-d’œuvre

3. Les enjeux à considérer chez PERFORM

Pour soutenir les entreprises dans leur volonté de relever les grands défis auxquels l’industrie fait face, PERFORM doit prendre plusieurs enjeux en considération. Les acteurs industriels ont identifié les orientations qui guideront l’action du Comité au cours des prochaines années.

  • Favoriser le partenariat et les échanges de bonnes pratiques entre les entreprises de l’industrie
  • Poursuivre et intensifier les efforts de promotion et de valorisation des métiers et de l’emploi en fabrication métallique industrielle
  • Promouvoir et faciliter la formation des travailleurs en emploi
  • Initier la mise en place de moyens visant à faciliter le recrutement de la main-d’œuvre
  • Encourager l’accroissement de la productivité par une plus grande utilisation des outils et le développement d’une culture d’amélioration continue
  • Faciliter la réalisation d’activités de recherche et développement

4. Recrutement et formation d’une main-d’œuvre qualifiée

Le présent plan d’action réitère la volonté de PERFORM d’assumer pleinement les responsabilités accrues dévolues aux comités sectoriels dans le cadre du programme d’apprentissage en milieu de travail (PAMT) – une mesure qu’il juge parfaitement adaptée aux besoins des entreprises qu’il représente et à la problématique actuelle en matière de qualification de la main-d’œuvre. Nous poursuivrons la tournée des régions où nous continuerons à rencontrer les responsables du PAMT et les conseillers chargés de son implantation dans le but de mieux faire connaître les métiers de la FMI et les outils développés par PERFORM dans le cadre de ses différents mandats. PERFORM travaille également à promouvoir la mesure auprès des entreprises et à soutenir celles-ci dans la réalisation de leurs projets de formation.

Pour PERFORM, le PAMT ne représente pas un substitut mais bien un complément à la formation professionnelle et technique offerte dans les commissions scolaires et les cégeps du Québec. C’est pourquoi nous continuons à investir beaucoup de temps à la promotion des programmes d’études menant à l’exercice des métiers de la FMI auprès des jeunes et des adultes à la recherche de carrières d’avenir. La trop faible clientèle dans nos programmes est une situation qui doit préoccuper des acteurs de plusieurs milieux – nous nous chargeons spécialement de mobiliser ceux de la FMI.


La Commission des partenaires du marché du travail contribue au financement des activités du Comité sectoriel de main-d'oeuvre dans la fabrication métallique industrielle.

Commission des partenaires du marché du travail - Québec

Pour plus de renseignements sur le marché du travail et sur les programmes et services publics d'emploi, consultez le site d'Emploi-Québec.