Aller directement au contenu de la page
  • Imprimer la page courante.
  • Google Plus.

Vous êtes ici : Accueil >  Carnets d'apprentissage >  Opérateur en traitement thermique

Opérateur en traitement thermique

Opérateur en traitement thermique

Le PAMT pour les opérations en traitement thermique vise l’acquisition et la reconnaissance, en milieu de travail, des compétences liées à l’exercice du métier d’opérateur en traitement thermique. Le Carnet d’apprentissage comprend cinq modules dont un optionnel. À l’aide de ce document, ainsi que du Guide à l’intention du compagnon d’apprentissage pour les opérateurs en traitement thermique, les apprentis pourront acquérir la maîtrise de leur métier et, de leur côté, les compagnons pourront suivre la progression des apprentis et évaluer leurs compétences. Quelques extraits des deux documents (soit le Carnet et le Guide) sont cités dans la présente rubrique. Nous y mentionnons de plus les conditions que doivent remplir les employeurs, les compagnons et les apprentis pour participer au PAMT opérateur en traitement thermique, ainsi que les conditions que doivent remplir les apprentis pour se voir décerner le Certificat de qualification professionnelle d’opérateur en traitement thermique. Les employeurs et les travailleurs qui désirent obtenir des renseignements supplémentaires peuvent consulter les documents annexés (dont le Carnet d’apprentissage d’opérateur en traitement thermique) ou communiquer avec un agent de leur Centre local d’Emploi (CLE).

Description du métier


Les opérateurs en traitement thermique sont des ouvriers semi spécialisés dont le travail consiste à opérer des traitements thermiques ou thermochimiques à l’aide de diverses technologies de chauffe afin de modifier les propriétés et les caractéristiques mécaniques et structurelles de pièces.

L’exercice du métier exige généralement une formation scolaire de type professionnel ; il existe une formation en traitement de surface mais pas en traitement thermique. Les opérateurs en traitement thermique apprennent le métier en cours d’emploi.

Il faut avoir des connaissances de base en métallurgie et en instruments de mesure. Les opérateurs en traitement thermique doivent contrôler les opérations en tenant compte de plusieurs données, ils doivent avoir un bon esprit d’analyse, avoir le sens de l’organisation, savoir faire des associations, apporter des ajustements et prendre les mesures appropriées pour résoudre les problèmes.

Les opérateurs en traitement thermique doivent avoir une excellente dextérité manuelle ; ils doivent posséder force et endurance physique, ce qui se manifeste par l’aptitude à rester longtemps dans la même position, la résistance à la chaleur et la capacité de soulever des objets lourds.

Compétences visées


Le métier d’opérateur en traitement thermique exige la maîtrise de compétences qui correspondent aux modules du carnet d’apprentissage.

  • Module 1 : Préparer les pièces.
  • Module 2 : Effectuer un traitement thermique.
  • Module 3 : Effectuer un traitement thermochimique.
  • Module 4 : Résoudre des problèmes techniques.

À ces compétences essentielles s’ajoute une compétence complémentaire qui se rapporte aux entreprises effectuant du traitement par projection et souhaitant entreprendre une démarche d’apprentissage en milieu de travail pour former leurs opérateurs d’équipement de projection.

  • Module 5 : Effectuer un traitement par projection (module optionnel)

La démonstration (non obligatoire) de la maîtrise de la compétence complémentaire conduit à l’obtention d’une attestation de compétence.

Structure des modules


Les quatre premiers modules, basés sur des compétences distinctes et qualifiantes, reflètent une progression professionnelle et correspondent à la manière dont on forme les apprentis dans l’ensemble des entreprises.

Ces modules intègrent les connaissances théoriques et les savoir-faire nécessaires à l’exercice du métier ; en milieu de travail, certaines connaissances théoriques, notamment sur les divers types de métaux, les types de procédés, les phénomènes liés au traitement thermique, peuvent cependant faire l’objet d’un apprentissage « hors-production » compte tenu des difficultés que pourraient poser l’acquisition de ces connaissances dans le contexte régulier de la production.

Certification


Pour obtenir le certificat de qualification professionnelle d’opérateur en traitement thermique, l’apprenti devra maîtriser les compétences des quatre premiers modules du carnet d’apprentissage.

Les apprentis qui ne maîtrisent pas toutes les compétences du carnet pourront recevoir une attestation de compétences pour les modules maîtrisés.

Critères d’admissibilité des apprentis

  • Avoir 16 ans et être salarié de l’entreprise.

Critères de sélection des compagnons


Personne qualifiée qui maîtrise les compétences qu’elle doit transmettre. Elle est sélectionnée par l’employeur en fonction de son expertise technique et de sa capacité à communiquer avec une personne en apprentissage, à la soutenir et à l’évaluer.

À titre d’exemple, le compagnon devrait préférablement satisfaire à l’un des critères suivants :

  • 5 ans et plus d’expérience dans le métier d’opérateur en traitement thermique ;
  • ou détenir le certificat de qualification professionnelle d’opérateur en traitement thermique et avoir 3 années d’expérience additionnelles dans le métier.

Durée de l’apprentissage


La durée maximale de l’apprentissage a été établie à deux ans pour un apprenti ayant à acquérir tous les éléments de compétences. Elle pourra aussi être plus courte quand certaines compétences sont déjà maîtrisées.

Ratio compagnon / apprenti


Selon l’organisation du travail dans l’entreprise. Le ratio doit toutefois permettre d’offrir des conditions satisfaisantes pour l’apprentissage. Il est suggéré un ratio maximal de 3 apprentis pour 1 compagnon.

Disponibilité du sceau rouge canadien


- Non

Partenariat


Le programme d’apprentissage d’opérateur en traitement thermique a été élaboré par PERFORM avec le soutien de la Commission des partenaires du marché du travail et validé par les experts des entreprises de traitement thermique ou en réalisant.

Documents à télécharger


La Commission des partenaires du marché du travail contribue au financement des activités du Comité sectoriel de main-d'oeuvre dans la fabrication métallique industrielle.

Commission des partenaires du marché du travail - Québec

Pour plus de renseignements sur le marché du travail et sur les programmes et services publics d'emploi, consultez le site d'Emploi-Québec.