Aller directement au contenu de la page
  • Imprimer la page courante.
  • Google Plus.
Les métiers

Opérateurs de traitement thermique

Le traitement thermique consiste à faire subir à un matériau un cycle thermique comprenant le chauffage, le maintien à une ou plusieurs températures, puis le refroidissement à une vitesse déterminée. Il est destiné à modifier les propriétés mécaniques (dureté, élasticité, résistance à la rupture, aux chocs) des matériaux métalliques. Il existe une multitude de traitements thermiques pouvant être effectuées à l’aide d’une ou de plusieurs technologies de chauffe différentes. Ainsi, lorsqu’on parle de technologies de chauffe, on réfère à celles-ci : fours sous vide, fours à atmosphère contrôlée, trempes en bain de sels, fours ambiants (ou sans atmosphère), trempes au chalumeau et trempes par induction. À ces technologies de chauffe, on peut aussi ajouter les services de traitement thermique en chantier. Par ailleurs, ces diverses technologies permettent la réalisation des traitements thermiques suivants : les recuits (la relaxation de contraintes), les trempes (à l’huile, à l’eau, à l’air forcée, sous vide), les revenus (le vieillissement), la cémentation, la carbonitruration, la nitruration et la cryogénie. Chacun de ses traitements thermiques contribue à obtenir des propriétés particulières.

Les travailleurs qui se consacrent aux opérations de traitement thermique sont classés dans la Classification nationale des professions, comme « opérateurs de machines dans le traitement des métaux et des minerais » (CNP 9411). Plusieurs appellations d’emplois sont utilisées pour les décrire telles que trempeurs, préposés à la trempe, opérateurs de fours, opérateurs aux bains de sels, etc. Le travail du trempeur consiste avant tout à faire fonctionner un four de traitement thermique. La tâche en elle-même englobe les fonctions de travail suivantes : l’interprétation des procédures de traitement, l’opération et le réglage de l’équipement. Selon le bon de commande, il appliquera un traitement thermique ou thermochimique pour modifier les caractéristiques et propriétés structurelles des pièces.

Les opérateurs exercent leur métier dans des usines de traitement des métaux et des minerais (notamment dans des aciéries et des alumineries), mais aussi dans des entreprises de la fabrication métallique (ateliers d’usinage, entreprises de traitement thermique), de la fabrication de machines et de la fabrication de matériel de transport (entre autres les fabricants de produits aérospatiaux).

Idéalement, les entreprises recherchent d’abord des personnes ayant complété leurs études de niveau secondaire. Cependant, la rareté de main-d’œuvre dans certaines régions fait que les entreprises se tournent vers des personnes ayant déjà travaillé au sein du secteur manufacturier. Quelques entreprises, œuvrant surtout du côté aéronautique, préfèrent embaucher des personnes ayant un diplôme d’études collégiales ou ayant des connaissances en métallurgie.

Formation scolaire et apprentissage en milieu de travail


Il n’existe pas de programme d’études visant l’exercice du métier d’opérateur en traitement thermique. Certes, il y a le programme d’études collégiales de Technologie de génie métallurgique qui aborde dans un des cours le sujet du traitement thermique.

Les travailleurs qui occupent un emploi dans le domaine peuvent développer les compétences liées à l’exercice du métier d’opérateur en traitement thermique dans le cadre du Programme d’apprentissage en milieu de travail d’Emploi-Québec (PAMT) et, au terme de leur apprentissage, se voir décerner le certificat de qualification professionnelle d’[Opérateur en traitement thermique].

Possibilités d’emploi


Emploi-Québec (Information sur le marché du travail) estime, pour un horizon de quatre ans, les perspectives professionnelles pour le métier d’opérateur de machines des métaux et du traitement des matériaux par région et pour l’ensemble du Québec.


La Commission des partenaires du marché du travail contribue au financement des activités du Comité sectoriel de main-d'oeuvre dans la fabrication métallique industrielle.

Commission des partenaires du marché du travail - Québec

Pour plus de renseignements sur le marché du travail et sur les programmes et services publics d'emploi, consultez le site d'Emploi-Québec.