Aller directement au contenu de la page
  • Imprimer la page courante.
  • Google Plus.
Les métiers

Mécaniciens industriels

Le métier


Les mécaniciens industriels installent, à l’aide d’outils à main ou mécaniques et en respectant les plans, de la machinerie industrielle fixe ou du matériel mécanique et font fonctionner des appareils et du matériel de levage pour mettre en place des machines et des pièces pour fins d’installation, de montage et de réparation de la machinerie. Ils inspectent et examinent également la machinerie et le matériel pour déceler les dérèglements et les défaillances et en étudier les causes.

Nombre de mécaniciens industriels exercent également des fonctions de surveillance. Ils peuvent en outre établir les fondations des machines ou diriger d’autres ouvriers dans l’exécution de cette tâche et assembler la machinerie et le matériel avant de les installer, à l’aide d’outils à main ou mécaniques et de matériel de soudage. Les mécaniciens industriels travaillent dans des usines de fabrication, des établissements de services publics et d’autres établissements industriels.

Le métier exige de la précision, de la dextérité, de la minutie, le sens du détail et une très bonne perception spatiale. Le souci pour le travail bien fait, le sens des responsabilités et des aptitudes pour la lecture de plans sont des atouts indispensables. Sur le plan des habiletés relationnelles, le mécanicien industriel doit avoir du leadership et la capacité à travailler en équipe. Pour illustrer plus concrètement les qualités requises pour exercer le métier, PERFORM a recueilli quelques témoignages d’assembleurs mécaniques sous forme de vidéo.

Formation scolaire et apprentissage en milieu de travail


La formation professionnelle du secondaire offre deux programmes d’études visant l’exercice du métier de mécanicien industriel. Il s’agit du programme d’études menant au diplôme d’études professionnelles en Mécanique industrielle de construction et d’entretien et de celui menant à l’attestation de spécialisation professionnelle en Mécanique d’entretien en commandes industrielles.

Le diplôme d’études collégiales en Techniques de génie mécanique ainsi que celui en Technologie de maintenance industrielle préparent également à l’exercice du métier de mécanicien industriel.

Les travailleurs qui occupent un emploi dans le domaine peuvent développer les compétences liées à l’exercice du métier de mécanicien industriel dans le cadre du Programme d’apprentissage en milieu de travail d’Emploi-Québec (PAMT) et, au terme de leur apprentissage, se voir décerner le certificat de qualification professionnelle en Mécanique industrielle.

Possibilités d’emploi


Emploi-Québec (Information sur le marché du travail) estime, pour un horizon de quatre ans, les perspectives professionnelles pour le métier de mécanicien industriel par région et pour l’ensemble du Québec.

Les enquêtes Relance du ministère de l’Éducation, du Loisir et des Sports (MELS) et du ministère de l’Enseignement supérieur, Recherche, Science et Technologie (MESRST) fournissent des renseignements sur l’intégration au marché du travail des détenteurs du DEP en Mécanique industrielle de construction et d’entretien, de ceux de l’ASP en Mécanique d’entretien en commandes industrielles, et de ceux du DEC en Technique de génie mécanique et du DEC en Technologie de maintenance industrielle.


La Commission des partenaires du marché du travail contribue au financement des activités du Comité sectoriel de main-d'oeuvre dans la fabrication métallique industrielle.

Commission des partenaires du marché du travail - Québec

Pour plus de renseignements sur le marché du travail et sur les programmes et services publics d'emploi, consultez le site d'Emploi-Québec.