Aller directement au contenu de la page
  • Imprimer la page courante.
  • Google Plus.
Les métiers

Ingénieurs d’industrie et de fabrication

Le métier


L’ingénieur industriel améliore la productivité, l’efficacité et la rentabilité des opérations industrielles. Pour ce faire, il conçoit, améliore, installe et gère des systèmes intégrés de production de biens et de services comprenant des personnes, des matières premières et des composants, de l’information, des équipements et de l’énergie. Il peut le faire au sein de son entreprise ou en tant que consultant externe. Il fait souvent appel aux sciences mathématiques, physiques économiques et sociales. Il utilise les principes et méthodes d’analyse et de conception de l’ingénierie pour concevoir ces systèmes et en spécifier, prédire et évaluer les performances. Il doit prendre en considération l’ensemble des aspects des organisations au sein desquelles il intervient, car tous sont en constante interaction.

Longtemps limité à l’atelier ou l’usine, le champ d’investigation de l’ingénieur industriel s’étend aujourd’hui à l’ensemble de la chaîne logistique. Il comprend maintenant l’approvisionnement, le transport, la production et la distribution. Il s’intéresse à tous les éléments de cette chaîne et intervient sur de nombreuses facettes : la conception, la réingénierie, l’ergonomie, la qualité, le pilotage des systèmes… Finalement, l’ingénieur industriel est aujourd’hui un des principaux moteurs de l’évolution technologique des entreprises et il se consacre beaucoup au management du changement et à la gestion des projets technologiques.

Pour accéder à cette profession, il faut avoir l’esprit logique et méthodique. Les candidats doivent être à l’affût des innovations technologiques, démontrer des aptitudes à la synthèse, à l’analyse et à la résolution de problèmes et savoir utiliser leurs connaissances concrètement dans l’exercice de leur travail. Ils doivent savoir planifier, organiser, superviser et évaluer le travail. La capacité de travailler en équipe et de communiquer, l’autonomie, la curiosité et l’efficacité sont des qualités recherchées. Des connaissances et de la facilité en informatique ainsi que le bilinguisme sont souvent essentiels. Des aptitudes en gestion représentent un atout important.

C’est dans le groupe industriel de la fabrication de machines industrielles que l’on en dénombre le plus.

Formation scolaire


Pour exercer cette profession, les employeurs exigent habituellement un baccalauréat en génie industriel ou dans une discipline connexe, voire une maîtrise ou un doctorat. De plus, pour porter le titre d’ingénieur, il faut être membre de l’Ordre des ingénieurs du Québec, c’est-à-dire réussir l’examen de l’Ordre après avoir obtenu le baccalauréat et accumulé deux ans d’expérience.

Possibilités d’emploi


Emploi-Québec (Information sur le marché du travail) estime, pour un horizon de quatre ans, les perspectives professionnelles pour le métier d’ingénieur d’industrie et de fabrication par région et pour l’ensemble du Québec.

Les enquêtes Relance du ministère de l’Enseignement supérieur, Recherche, Science et Technologie (MESRST) fournissent des renseignements sur l’intégration au marché du travail des détenteurs d’un diplôme universitaire en génie industriel.


La Commission des partenaires du marché du travail contribue au financement des activités du Comité sectoriel de main-d'oeuvre dans la fabrication métallique industrielle.

Commission des partenaires du marché du travail - Québec

Pour plus de renseignements sur le marché du travail et sur les programmes et services publics d'emploi, consultez le site d'Emploi-Québec.